Comment prévenir des troubles musculo-squelettiques en entreprise ?

La prévention des TMS est incontournable en France pour que le bien-être des salariés soit pris en compte. Il faut donc connaître le plus possible les risques afin d’intervenir au plus vite. Plusieurs thèmes sont donc importants : mobiliser, investiguer, maîtriser et évaluer. Ces étapes sont incontournables afin d’identifier tous les risques et pour trouver des solutions. 

La prevention TMS entreprise reste incontournable 

Pour la première étape, consiste à comprendre la démarche liée à la prévention. Cela permettra de dégager des moyens financiers, temporels et humains. Toutes les entreprises ne sont pas touchées par les mêmes problématiques, il faut donc une phase consacrée à la recherche. Si la situation le demande, faire appel à des partenaires externes sera incontournable. Tous les acteurs seront ainsi informés dans les meilleures conditions et ils seront aussi motivés grâce à leur participation. 

  • Pour trouver des solutions, il est impératif de connaître le risque. Ce dernier sera différent en fonction des sociétés et des posts, voire des activités.
  • Un travail minutieux doit être réalisé avec des entretiens, des analyses précises de la santé des employés…

Parmi les exemples incontournables pour la prévention TMS dans les entreprises, il y a l’absentéisme, le turnover ou encore la répartition des âges, les types de contrats… Généralement, lorsque les risques ne sont pas maîtrisés à 100 %, il n’est pas surprenant que les salariés multiplient les absences. Cela peut aussi déboucher sur une démission, d’où l’intérêt d’être beaucoup plus proche d’eux afin de prendre en compte leurs doléances. 

prevention tms entreprise

La maîtrise du risque doit être maximale

La prévention des TMS nécessite des actions ergonomiques, vous pouvez par exemple proposer à l’ensemble des salariés un siège adapté à la forme du corps. S’ils ont tendance à passer des heures derrière un écran, il est tout à fait normal d’avoir des douleurs dans le dos. Cela se traduit souvent par des absences intempestives qui sont problématiques à gérer pour les sociétés. En connaissant les risques, les employeurs peuvent adapter beaucoup plus facilement les postes de travail. 

Cette partie repose aussi sur l’information, les entreprises doivent proposer des formations dignes de ce nom. Ces dernières ont la particularité d’apporter des données sur les comportements à adopter dans ce domaine d’activité, les risques encourus… Il sera tout à fait possible de construire des équipements de travail pour respecter la santé des salariés et pour que les conséquences sur le corps soient faibles ou inexistantes. 

Attention aux normes ! 

Certes, vous pouvez aménager le cadre de travail comme vous le souhaitez, mais il est important de respecter toutes les normes en vigueur. Pour les équipements, il y a les normes NF EN ISO 14738 et  NF EN 12464-1. La seconde porte sur l’éclairage des lieux de travail, ce qui est aussi très important.  En effet, lorsque la luminosité est faible et si les salariés travaillent sur des ordinateurs, l’impact sur la vue ne doit pas être négligé. 

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour la prévention TMS en entreprise. Il saura vous accompagner au cours de toutes les étapes afin de vous aider à maîtrise à 100 % l’ensemble des risques.